Assemblée Nationale, seconde !

Point de vue très intéressant de la Banque Alimentaire de Bourgogne : la sur-abondance des déchets, problèmes logistiques, d’argent, pas assez de bénévoles, etc.

Difficile de jeter la pierre à la grande distribution car dixit l’interviewé « nous travaillons main dans la main avec les enseignes », « partenaires très efficace », mais « Nous allons rencontrer un problème de distribution, quand on a 200 familles à nourrir, on ne va pas en donner pour 400. » Bingo !

Comme on aime le dire lors de nos distrib’ « Ya pas assez de pauvres pour tout ce gaspillage ! » Pour la phrase récurrente « Donnez en à ceux qui en on besoin ».

Cette loi est une fuite en avant, ça ne résout absolument rien quant aux 20 milliards d’€ de denrées jeter en France chaque année, mais Carrefour est le premier employeur sur le territoire donc mollo mollo… Les 20 milliards doivent restés 20, et si en plus y’a moyen de prendre la déduction d’impôt de 60% sur les dons, c’est tout bénef’.

Au passage, qu’en est il dans cette loi de la dépénalisation du droit au glanage mise en avant par Les Gars’pilleurs lors d’une réunion du comité de pilotage avec Guillaume Garot ?!

Une dernière ritournelle, allez slider sur la page de la Banque Alimentaire et voir les poignées de main à Intermarché et les remerciements à la Fondation Avril, présidée par Xavier Beulin (DG de la FNSEA), pro OGM.

Tout ce ceci n’est qu’une blague de technocrate.

Le reportage de France 3 ici.

FacebookTwitterGoogle+EmailPartager

Commentaires

commentaires