Les poubelles de Millau

Millau pourrait devenir célèbre pour ses poubelles et non pour son viaduc.
On a démontré encore une fois qu’une immense partie de la population peut bénéficier d’une seule denrée issue des poubelles et non spécialement les plus démunis (un peu relou de donner toujours les miettes aux pauvres).

Nos actions n’auraient pas de sens si l’on se dirigeait vers les nécessiteux. Par définition le pauvre n’a pas de tune et ne fait pas tourner cette économie aux effets pervers, mais bien la classe moyenne et riche.

Ce sont donc vers ces strates de population que l’on souhaite faire changer les comportements.

À bons entendeurs.

Interview pour Radio Larzac lors de la distrib’

 

FacebookTwitterGoogle+EmailPartager

Commentaires

commentaires